HI life
"lozee" assurera la première partie de la HI-FIdelity party avant le dj set de florian combe. de 22h à 22h30 il improvisera avec son violoncelle accompagné de sa voix unique et des images de sa compagne emeline ulasien. un moment unique de performance vidéo-musicale à ne rater sous aucun prétexte. Le passé artistique de LoZee est aussi varié que les sonorités de son premier album, "Tell it to the sea". À huit ans Raphaël commence son histoire avec le violoncelle et il devient rapidement le "little local hero". À 13 ans, après s'être acheté une basse électrique rouge pétante, il monte son premier groupe avec son ami Marc Dold qui, lui, deviendra un producteur de remixes demandé (Peter Gabriel, Enya, Norah Jones…). Marc lui offrira son « sound-design » dans la partie "solo" du morceau "Grey". À 17 ans, Raphaël est membre de l'Orchestre National des Jeunes Suisses et a le privilège d'accompagner des artistes comme Jon Lord (Deep Purple), Daniel Schnyder; The Nits et de nombreux autres musiciens. À 22 ans, Raphaël s'installe à Francfort pour ses études de musique. Après il part s’installer à Barcelone souhaitant ardemment trouver une expression musicale plus personnelle. Dans la capitale catalane, Raphaël découvre sa voix et des nouvelles sonorités. Les mots commencent à surgir avec le violoncelle et les premières chansons prennent forme. Bientôt, Raphaël est impliqué dans la vie musicale de la ville, ses collaborations influençant fortement son écriture. Toujours en quête de nouveaux horizons, Raphaël déménage à Paris et commence à jouer dans de nombreuses petites salles ainsi que dans des studios d'enregistrement de la capitale française. « Vousmag » l'a nommé « Le Helvet Underground » dans son journal du printemps 2008. Avec « Tell it to the sea » LoZee ne se manifeste pas que comme « Helvet Underground » et marque la prochaine étape d'un futur voyage musical... "Tell it to the sea", le premier album de LoZee regroupe 14 titres qui nous emmènent dans un monde d'espoir, de couchers de soleil et d’interrogations, au travers de chansons emplies de paix et de mélancolie. Le timbre vocal unique de LoZee présente un contrepoint délicat aux sonorités particulières du piano, des guitares et du violoncelle, accompagné par le son des basses rondes et des bateries profondes. La chanson “But You” est la retranscription d'un rêve. Il y rencontre son âme sœur dans un paysage d'été :”...Someone else but you could never know, what it means to me, when you open your eyes...", déambule sans sommeil dans les rues dans “Moonshine" et évoque le temps : “...The years passed by so incredibly fast, is turning back the time made out of tales?...”. Il remet le pouvoir des grandes nations en question, parle de l’environnement dans “Blind" : “...The Kyoto protocol could help us all, but there is a big country that quit the call. Are they blind, so blind?" LoZee ayant vécu à Barcelone, Paris et à New York "Tell it to the sea" est devenu un album cosmopolite enregistré avec des musiciens parmi lesquels Peter Scherer, Skúli Sverisson, Ben Wittman, Caspar St. Charles, Jessica Custer, Marc Durif ou Gorka Prieto, à Paris, Brooklyn N.Y. et Barcelone. Ayant tourné et enregistré avec des artistes aussi divers que DIE TOTEN HOSEN, Glashaus, Alexandre Varlet ou Alexandra Roos, LoZee – alias Raphaël Zweifel - est aussi à l’aise dans les espaces intimistes que sur les scènes gigantesques. son album est en écoute et en vente à l'hôtel HI en attendant de le découvrir en live et en impro le vendredi 19 mars.
HI print comment